Fang, chasseuse de démons

Une bande dessinée de Joe Kelly et Niko Henrichon

J’ai rencontré Fang pour la première fois, le croiriez-vous, dans mes toilettes. Il arrive que parfois, rarement mais ça arrive quand même, que l’homme qui partage ma vie laisse trainer le magazine Zoo dans les toilettes. Et il m’arrive de le récupérer et d’y jeter un oeil distrait. Parfois, cet oeil s’illumine devant la couverture d’une bande dessinée. Ca a été le cas pour Fang. Aussitôt que j’ai vu ce titre en flammèches jaunes, ce petit personnage coloré, minuscule au pieds de massives et sombres silhouettes d’ours et le point de fuite vers un paysage brumeux, j’ai eu envi de lire la bande dessinée. Seulement, Zoo avait un peu anticipé et le livre n’était pas encore paru.

Quelques semaines plus tard, Babelio lance sa fameuse masse critique dédiée aux littératures de l’imaginaire. Elle était un peu spéciale cette masse critique parce que parmi les romans, il y a avait quelques bandes dessinées et romans graphiques. Surprenant puisqu’il existe une masse critique spécialement dédiée à ces ouvrages. Parmi les quelques BD, Fang.

Comme je voulais la lire, j’ai cliqué. J’ai bien sur sélectionner d’autres ouvrages puis j’ai attendu. Pas longtemps. Dès le lendemain, j’ai su que je recevrais Fang en échange d’une critique sur Babelio. Commence une deuxième attente, un chouia plus longue cette fois-ci et enfin, Fang s’est matérialisé dans ma boite aux lettres.

Incipit

Fang, chasseuse de démons, ça commence comme ça :

« Les démons sont parmi nous. Ils mettent nos vivres, notre eau, nos vies en péril. »

Fang, chasseuse de démons, tome 1

Résumé

Ce premier tome n’est pas facile à résumer sans dévoiler des éléments de l’intrigue. L’histoire se déroule dans un univers de montagnes et de forêt. Humains et animaux anthropomorphes s’y côtoient. Et les démons sont parmi eux. Ils se cachent, sous forme humaine, pour faire le mal. Fang est une jeune renarde et compte bien leur mettre des bâtons dans les roues. La bande dessinée commence d’ailleurs par une démonstration du talent de Fang pour la baston et la traque des démons. La suite du récit la placera entre deux clans rivaux et nous dévoilera des éléments sur la nature de Fang.

Les auteurs

Joe kelly est au scénario. Scénariste américain né en 1971, il a travaillé avec DC Comics et a participé au scénario de How I met your Mother.

Niko Henrichon au dessin a illustré plusieurs comics Marvel. Aux humanoides associés, il illustre les tomes 3 et 4 de la série Méta-baron.

Mon avis

Il s’agit ici d’un premier volume donc forcément introductif. Les auteurs construisent ici un univers médiéval japonisant. On en sait encore peu sur la structure politique de l’univers qui se dessine. Des clans sont en guerre mais on n’en saura pas plus pour le moment.

Fang est un personnage solitaire au début de la bande dessinée. Elle est parfaitement caractérisée. Elle ne mâche pas ses mots et ne fait aucun effort pour ménager la sensibilité de ses interlocuteurs. Il faut dire qu’elle n’est pas ménagée non plus. Il semble exister un véritable racisme anti-renard dans cet univers. C’est une badass, elle ne recule devant aucun rien et se prend de sacrées gamelle. Les paroles de sa mère résonne dans sa tête tels des mantras et parsèment le récit. La nature de Fang est déjà partiellement dévoilée dans ce premier volume. Y aura-t-il des conflits de loyauté à l’avenir?

Concernant les illustrations, je ne suis pas sure de trouver ça toujours beau. C’est parfaitement dessiné et colorisé à l’aquarelle. Le trait est précis, les paysages sont magnifiques et vous posent une ambiance. Mais sous leur forme démoniaque, les démons sont vraiment trop laids.

Donc on n’est pas sur le coup de coeur que j’attendais. J’ai même ressenti une petite pointe de déception jusqu’au moment où la BD s’est terminée (sur un cliffhanger) et où je me suis rendu compte que les auteurs avaient réussi à m’accrocher. Je me demande si le format bande-dessinée est le bon car j’ai plutôt l’impression de lire un comics.

Pour moi cette BD a donc un goût de trop peu et de reviens-y. Il y a encore tout à découvrir et dire qu’il faudra attendre juin 2022 (l’attente va être longue…) pour avoir la suite des aventures de Fang.

Fang, chasseuse de démons, tome 1, Joe Kelly et Niko Henrichon, aux Humanoïdes Associés que je remercie pour l’envoi.

De belles lectures et que l’imagination soit avec vous!

Un commentaire

Laisser un commentaire